"Un zeste de folie, une pincée de sérieux, en toute simplicité"

Laëtitia Dorio 06 98 42 57 43

Prenez deux minutes afin de vous évader en découvrant les tenues traditionnelles marocaines à travers ces quelques lignes:

laeti-event-sejours-maroc-caftan

Le Caftan :

D’abord, originaire de la Perse Antique, le caftan est une tunique portée par les hommes. Puis au Maroc, les femmes se le sont appropriée.

Reconnaissable car elle est souvent faite d’or mais également par la « fakroune » la 🐢 au centre censée apporter du bonheur et protéger du mauvais œil. Aujourd’hui elle est fréquemment remplacée par une ceinture en tissus que l’on accorde aux couleurs de la tenue.

De plus, les caftans sont généralement longs et amples, droit ou légèrement évasé, à manche longues ou mi-longues et ouverts au milieu.

Pour y apporter une touche de modernité, les créatrices marocaines n’hésitent pas à miser sur des coupes revisitées. Ou à utiliser de nouveaux matériaux comme le cuir ou le jean… De grandes maisons de couture s’en inspirent pour créer des tuniques comme Yves Saint Laurent.

laeti-event-sejours-maroc-sarouel

Le Sarouel :

Le sarouel veut dire pantalon en arabe. Celui-ci a la particularité d’avoir un entrejambe large et bas, descendant jusqu’aux genoux.

Les hommes des régions au climat aride affectionnent le sarouel pour son confort. Large, en coton, frais, léger et absorbant l’humidité, il est le vêtement le plus adapté. Au départ, tout comme le caftan, le sarouel est réservé aux hommes. Il est lui aussi très vite adopté par les femmes. C’est-à-dire que le port du pantalon en Europe par les femmes ne se répand que durant le XXᵉ siècle.

Ensuite, on retrouve le sarouel dans beaucoup de tenues traditionnelles maghrébines. En effet, ces habits se portent lors de mariages ou de cérémonies culturelles (en Algérie et en Tunisie surtout). Ils se composent d’un pantalon bouffant, d’un gilet et d’une veste en velours. Les pièces de ces costumes sont très souvent brodées au fil doré. Et les coupes pour femmes sont plus affinées et les broderies sont plus chargées.

Par contre, il doit être léger et fluide. Même si la mode ethnique se caractérise par l’imprimé, il faut que le pantalon reste aussi sobre. Il est donc préférable de le choisir uni !

En revanche si vous optez pour un style décontracté privilégiez les motifs et le confort !

 

laeti-event-sejours-maroc-djellab

La Djellaba :

Au départ il s’agissait des vêtements des dignitaires d’origines berbères et tenues certifiées des membres du gouvernement au parlement. Elle est portée depuis des siècles par tous les Monarques du Maroc, pendant les fêtes religieuses ainsi que les cérémonies officielles.

Ensuite, au Maroc, la djellaba de Bzou est très prisée. La complexité de sa fabrication, le tissage à la main et les finitions, sont tous autant de facteurs influençant le prix de la djellaba.

Le Mot djellaba vient du mot « jilbab », qui désigne une longue robe ample ornée d’une capuche que l’on porte au Maghreb. Une autre origine du mot djellaba est proposée. Il vient du mot arabe « gallaba » ou « gelibia », en rapport avec l’habit que portaient les « gallab » (marchands d’esclaves).

Si au départ la djellaba est simple, de couleur blanche ou noire; elle a su évoluer avec le temps. Désormais ornements et broderies investissent la djellaba. Du Nord au Sud du Maroc, la djellaba se porte différemment bien qu’elles se ressemblent. Cette tenue peut s’acheter en boutique ou se faire faire sur mesure.

 

laeti-event-sejours-maroc-babouches

Les babouches :

La babouche est une chaussure en cuir originaire d’Afrique du Nord. Son bout, pointu, est retourné vers le haut. Elle vient du mot persan« papush », « pa » signifie le pied et « push » couvrir et a donc pour particularité de laisser le talon libre et de recouvrir le pied.

Originellement portée par les femmes, c’est une chaussure plate, à fine semelle, qui ressemble à une pantoufle. Aujourd’hui elle est très tendance. En effet, les modèles sont déstructurés dans un cuir plus rigide. Et avec quelques détails supplémentaires comme une boucle, des strass, des sequins, des pompons.

Ou même à talon aiguille, vous trouverez forcément chaussure à votre pied. Pour aller travailler avec un joli pantalon large ou une jupe crayon, quelques bijoux et le tour est joué ! Elles vont très bien avec les tenues précédentes.

 

Après un séjour Laëti-event, vous pourrez en ramener du Maroc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Navigation